Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques de l'exclusion

POÉSIE - SLAM - ROMAN Les chroniques de l'exclusion : c'est le titre du livre dont je finalise l'écriture actuellement. C'est un roman qui traitera d'homophobie parentale, de rejet mais aussi de l'histoire d'amour fusionnelle entre deux adolescents que la vie a rapproché malgré leurs craintes respectives.

Je suis venu te dire

Je pourrais commencer par "je suis venu te dire que je m'en vais", comme une tirade de Gainsbourg sur un bout de papier délavé, reflets de mes amours maladroits, d'une humaine lâcheté, pour me cacher de mes peurs, mieux m'effacer de la réalité, pour me réfugier dans la grotte de mes obscures pensées, perdues dans les brumes angoissantes de l'abîme du passé... Ce gouffre où je m'enfonce, loin, cherchant l'ombre de ta clarté, qui me guidera vers la voie de la vérité, ma flamme de liberté.

J'aurais pu m'introduire, sournoisement, par fausse malice, dans ton antre fertile, butiner la fleur du jardin de tes délices, défaire un à un tes boutons de rose, pour mieux rendre service, à la riche volupté de nos esprits libertins et m'infliger supplice, à cette sensualité qui imprègne mes membres jusqu'au vice et à cette chaleur qui torture mon âme et mon cœur qui crissent. Tant d'esprits malins pour mieux cacher que mes yeux se plissent , à la vue de ton regard, au son de ces mots difficiles que j'esquisse.

Mais non ! Assez de jouer au chat avec mes faux semblants, mes paroles sottes livrées en mensonges inconscients quand ils me protègent de l'impossible aveu par ce chant. Si j'avais pu songer, par ce doux billet, filer l'espace d'un instant, sans ménagement pour ces moments délicats et ravissants et partir voleur, tel un Lupin sans son larcin, j'aurais suivi le vent. Mais finalement je commencerai ce long voyage en te susurrant simplement, ces quelques mots qui, en cet instant, ne me semblent plus si innocents :

Je suis venu te dire, je t'aime.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article