Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques de l'exclusion

POÉSIE - SLAM - ROMAN Les chroniques de l'exclusion : c'est le titre du livre dont je finalise l'écriture actuellement. C'est un roman qui traitera d'homophobie parentale, de rejet mais aussi de l'histoire d'amour fusionnelle entre deux adolescents que la vie a rapproché malgré leurs craintes respectives.

Don du sang

14 juin, journée mondiale du don du sang,

 

Aujourd'hui encore des milliers de personnes ont besoin de nous, pour vivre, pour survivre. Aujourd'hui encore beaucoup de personnes donneront un peu d'eux même par solidarité. Aujourd'hui encore j'aimerais pouvoir donner de moi, et ainsi naturellement être utile aux autres. Mais aujourd'hui encore, je ne pourrai pas le faire...

Pourquoi me direz vous ? Je suis en bonne santé, pèse assez lourd malgré la légèreté que j'affiche. Mais je suis condamné à écouter les responsables des établissements français du sang s'alarmer, s'indigner du manque de sang et de donneurs en me demandant pourquoi, dans de telles conditions, je suis encore exclu du processus de don.

La vérité, c'est que je suis homosexuel, un homme ayant des relations sexuelles avec des hommes. Et malgré le fait que j'entretienne une relation stable avec mon compagnon je ne puis y prétendre, car je ne suis pas encore chaste. Devrais je devenir vierge pour pouvoir combler le manque de sang dans ce pays ? Ou mentir ?

Mentir, comme le font la plupart des donneurs, HSH gays comme bi, mais aussi hétéro. Je ne le pense pas. Je le pourrai, il n'est pas écrit sur mon front comme sur mon cul que je pratique la sodomie après tout. Mais pourquoi devrais-je me rabaisser au mensonge pour aider une institution qui continue sans raison à me discriminer, parce que gay !

Non, si on a vraiment un problème de stock de sang et de plaquettes, qu'on permette à des gens qui ont des relations stables, quelque soit leur orientation de donner. Car il s'agit de cela, donner. Qu'on ne se dise pas que l'on est juste, sous prétexte que la loi aurait avancé. Un couple hétéro peut donner au bout de 4 mois sans relations sexuelles autre. Pour nous c'est 12 mois. 

Je n'ai pas ces 12 mois de chasteté. Mais qui les à d'ailleurs. Comme quel célibataire hétéro peut se vanter d'avoir ces mois avant de donner ? Aucun ! Tout le monde ment pour pouvoir donner, et heureusement. Il n'y aurait pas de sang sinon, plus de stock, une pénurie. Alors aujourd'hui encore, je ne pourrai pas me sentir utile à la société, parce que cette société m'aura encore discriminé...

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article