Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques de l'exclusion

POÉSIE - SLAM - ROMAN Les chroniques de l'exclusion : c'est le titre du livre dont je finalise l'écriture actuellement. C'est un roman qui traitera d'homophobie parentale, de rejet mais aussi de l'histoire d'amour fusionnelle entre deux adolescents que la vie a rapproché malgré leurs craintes respectives.

Chronique d'une femme extraordinaire (2)

 

Voici la chronique d’une femme extraordinaire,

Car aujourd’hui encore se battre est nécessaire,

Pour une femme qui veut être libre comme l’air.

On pourrait croire qu'elle est banale, ordinaire,

Mais si dans la vie c'est une une patronne qui gère

Ne dîtes pas aux mecs qu'elle est dure en affaires !

Ils fuiraient la femme dominatrice, la sorcière,

Qui refuse de se restreindre aux tâches ménagères.

 

Chut ! Ne leur dîtes surtout pas qu'elle est féministe !

Ce mot les effraie autant qu’une attaque terroriste…


Voici venue la révolution pour les machos,

C’est une insurrection en talon haut,

Qui se plante dans la virilité et vos ego

Et vous fait bander mou du cerveau !

Pauvres petits phallocentriques en perdition,

Avec vos airs lubriques de gros troufions,

A vous entendre il y aurait péril de la nation !

Car une femme ne pourrait réussir, sans fellation ?

Là c’est son poing que vous mettez en érection !

Et le mien aussi par la même occasion...

 

Car si l’autorité l’a contrainte à accepter,

La vie, elle, lui a appris à cogner !

 

Alors mes chers congénères dominants, 

Ecoutez cela bien attentivement :

Que vous vous croyez Roméo ou Dom Juan,

Une femme n'a point besoin de Prince Charmant,

Pour mener sa vie comme elle l’entend.

Sachez qu'elle est libre comme le vent,

Et si de pauvres types bandent en voyant,

Les plis de sa robe, ou sa jupe à volants,

Je les mépriserai et les combattrait d’autant,

Que ces mêmes hommes sont déjà les puissants,

 

Trump, Duterte, Poutine, 

Et tous ceux qui pensent avec leurs pines,

N’ont qu’à bien se tenir

Car pour tous les misogynes,

Le pire est à venir !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Encore woaw ! Toujours là à m'épater tes écrits ! <br /> Franchement, mettre un fond si touchant à un poème c'est une chose qui m'est totalement impossible !<br /> Mes felicitations !
Répondre