Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques de l'exclusion

POÉSIE - SLAM - ROMAN Les chroniques de l'exclusion : c'est le titre du livre dont je finalise l'écriture actuellement. C'est un roman qui traitera d'homophobie parentale, de rejet mais aussi de l'histoire d'amour fusionnelle entre deux adolescents que la vie a rapproché malgré leurs craintes respectives.

Evasion

Evasion

Je veux planer,

M'évader, au plus loin m'éloigner,

A mille lieues d'un quotidien biaisé,

Où les vérités ne sonnent que des faussetés,

Où les verts boisés sont devenus les fers forgés,

De ma cage pas si dorée... Je trouverai la clé.

J'arracherai ma liberté pour mieux me lier,

Errer, te rencontrer et te donner mon cœur amer,

Pour s'accompagner et se souder au fer de nos galères,

Menottés pour mieux plonger dans les yeux de ton filon,

J'ai trouvé de l'or sous ta chappe de plomb.

 

Je veux flotter,

M'évader, à l'horizon m'éloigner,

Des sombres nuages et des embruns volages,

De cette masse d'air chargée d'un bel orage,

Je serais la brume légère qui tempère le voyage,

Du moussaillon qui a pris la mer sans son équipage.

Tu es parti sans dire un mot, sans un kenavo,

Suivre ton cours de l'eau, libre sur ton bateau.

Une bouteille à la main, l'autre jetée à l'eau,

Je contemple les vagues, sans âme, bercer mes mots,

Qui fuient eux aussi la terre vers un destin plus beau.

 

C'est décidé, je veux filer,

M'évader, et ce monde m'éloigner,

Naviguer aux confins d'un monde nouveau,

Pour te retrouver mon trésor dans ton Eldorado,

Dans ton nirvana de corsaire, où tu attends au bord de l'eau,

Qu'une sirène siffle l'air de la fin de de ton souffle chaud.

Et des fois que tu aurais trouvé le repos,

Je suivrai ton sirocco, ivre sur mon rafiot,

Pour hisser haut mes voiles vers d'autres flots,

Et à chaque escales, sans toi mon matelot,

Je chercherai dans d'autres bras le souvenir de ta peau,

Je chercherai dans d'autres bras le souvenir de ta peau.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
"Où les verts boisés sont devenus les fers forgés," <br /> <br /> <br /> J'adore ce vers !
Répondre